Jour 1 à Marbella !

Avec une équipe presque au complet, le BVB a réalisé ce mercredi après-midi son premier entraînement de l’année 2018. Dans l’Estadio Municipal de Marbella, Peter Stöger a salué le retour de Marco Reus et ainsi uque le retour d’un quatuor de blessés. Cependant, un joueur a dû stopper net l’entraînement.

20 degrés et un soleil radieux – la météo était au rendez-vous ce mercredi pour le Borussia Dortmund. Contrairement à Dortmund, où le matin il a fait une violente tempête, l’entourage du BVB est bien arrivé sur la Costa del Sol et les conditions sont idéales durant les six jours pour se préparer le second tour de la Bundesliga.

La situation de l’équipe du BVB s’est sensiblement améliorée. 27 joueurs ont participé à l’entraînement, seul Pierre-Emerick Aubameyang est actuellement en voyage au Ghana, pour participer ce jeudi à la cérémonie du « Ballon d’or Africain ». Il rejoindra le reste de l’équipe ce vendredi. Seul Maximilian Philipp, gravement blessé au genou, est resté à la maison. Sebastian Rode, également disparu depuis quelques temps, a réalisé un entraînement individuel à Marbella.

Dans sa première session d’entraînement, Peter Stöger a pu compter sur le retour d’un quatuor longuement absents : Lukasz Piszczek, Erik Durm, Gonzalo Castro et Mario Götze qui ont repris la formation avec l’équipe et seront de nouveau en forme prochainement.

En ce qui concerne Marco Reus, celui-ci doit être encore un peu patient. En raison d’une blessure aux ligaments croisés, il a loupé toute la première partie de saison et s’est de nouveau entraîné ce mercredi avec le reste du groupe – et a participé à quelques exercices. « On peut en profiter pour qu’il puisse joindre l’équipe sur certains exercices », a déclaré Stöger. Sur l’impression de l’entraînement de Reus : « Je ne suis pas médecin, mais j’ai aimé ce que j’ai vu, cela prendra du temps ».

Cependant, la première unité à Marbella n’a pas été que de bonnes nouvelles : le capitaine, Marcel Schmelzer a dû mettre fin précocement à l’entraînement en raison d’une douleur à la cuisse.

Mais une nouvelle signature a pointé son nez sur le terrain – mais ce n’est pas un joueur. Le sociologue Werner Zöchling va étudier l’environnement de l’équipe dans les prochains jours et observera le comportement de l’équipe en interne. Le sociologue Werner Zöchling, dont la tâche peut être qualifiée de « développeurs d’équipe », se connaissent depuis des années et les deux partenaires ont déjà travaillé ensemble à Köln. « Il n’est pas un magicien, sinon il travaillerait dans l’industrie et il gagnerait beaucoup plus d’argent. Il m’aide parce que nous nous connaissons bien », a déclaré Stöger. « Il s’agit d’étudier et d’améliorer l’esprit d’équipe, en fixant des objectifs que nous voulons accomplir cette saison ».

L’entraîneur adjoint de Peter Stöger, Manfred Schmid, a également fait son retour dans l’équipe d’entraîneurs après avoir subi une opération à la hanche.

Source : Kicker

Auteur : Maxime