Retro 2017 – Octobre

Le Borussia Dortmund pleure Dieter „Hoppy“ Kurrat. L’un des plus populaires Borussen de tous les temps meurt à l’âge de 75 ans suite à une longue maladie. « Il était le plus petit par rapport à sa taille. Mais pour nous tous, il était le meilleur », a déclaré emu le Dr. Reinhard Rauball.

Hoppy Kurrat a joué de 1956 à 1974 pour le Borussia Dortmund. Il a connu les hauts et les bas et a incarné les valeurs de notre club comme personne d’autre. En 612 matchs, il a porté le maillot noire et jaune, a remporté la Deutsche Meisterschaft en 1963, en 1965 la DFB-Pokal et en 1966 la Coupe des vainqueurs des Coupes Européennes. Il a également gardé la confiance du club lorsque le BVB a quitté la Bundesliga en 1972.

« Avec Hoppy, je perds un bon ami. Le souvenir des nombreuses heures magnifiques ne disparaîtra jamais « , a déclaré Hans-Joachim Watzke. « Sa chaleur sincère et son esprit inimitable ne seront pas oubliés par tout le Borussia », a souligné Rauball: « Nous sommes très reconnaissants envers Hoppy, et nous nous souviendrons toujours de lui. »

Le successeur de Lukasz Piszczek est difficile à trouver. La blessure au genou subie par le Polonais lors du match de qualification pour la Coupe du Monde contre le Monténégro affaiblit de manière significative le Borussia. Depuis qu’Erik Durm est blessé, Peter Bosz doit trouver une solution pour reconstruite sur cette position. Il s’avère que Piszczek – jusqu’à présent utilisé dans tous les matchs – est difficile à remplacer.

Sans lui, il se termine d’abord la plus longue série à domicile de l’histoire du club avec 41 matchs de Bundesliga invaincus dans le Westfalenstadion. Le Borussia perd contre Leipzig sur le score de 3-2 et concède en même temps sa première défaite de la saison. Dans un match rapide, le BVB ouvre le score grâce à Pierre-Emerick Aubameyang (4′) mais les invités reprennent très vite l’avantage grâce à des buts de Sabitzer (10 ‘), Poulsen (25’) et Augustin (47 ‘). Sokratis est surpassé dans cette rencontre et se prend un carton rouge. Puis, Ilsanker réalise deux fautes en 2 minutes et l’arbitre lui montre la direction du vestiaire (56′). Aubameyang réduit le score sur penalty à 3-2 (64′). Dans le temps additionnel, Andrey Yarmolenko échoue sur le gardien de Leipzig.

Il suit un match spectaculaire, rapide et ouvert à Frankfurt. Le BVB mène 2-0 grâce à Nuri Sahin (19′) et Maximilian Philipp (57′). Mais les Jungs ont de la chance car les Hessen se sont procurés une ou deux grosses occasions de revenir au score. Le gardien de l’Eintracht, Hradecky, sort l’occasion de Christian Pulisic juste avant l’égalisation à 2-2 de Frankfurt par un doublé de Wolf (68′) et un penalty quatre minutes plus tard. Dans le temps additionnel, Hasebe sort un tir de Nuri Sahin sur sa propre ligne de but.

Après 71 jours au somment du classement, le Borussia doit libérer cette place à Hannover 96. Les noires et jaunes perdent face au second du classement sur le score de 4-2. Ils égalisent tout de même deux fois – avec Dan-Axel Zagadou à la 27′ et Andrey Yarmolenko à la 52′ – mais suite au carton rouge de Zagadou, Klaus de Hannover marque sur coup franc le 3-2 (60′). Le Borussia jette tout vers l’avant et se fait prendre en contre-attaque par Bebou à la 86’.

Cependant, en DFB-Pokal, le champion en titre s’impose 5-0 face au 1. FC Magdeburg durant ce troisième tour. Gonzalo Castro et Alexander Isak cassent la résistance du club de troisième division qui défend avec passion. Yarmolenko marque sur penalty, Marc Bartra sur une magnifique tête et Shinji Kagawa sur un superbe but font le reste du boulot.

Source : BVB

Auteur : Maxime