FCBBVB : La conférence de presse !

Après deux victoires consécutives en Bundesliga, le BVB se dirige vers Munich pour son dernier match de l’année en DFB Pokal (Mercredi à 20h45). La titularisation de Pierre-Emerick Aubameyang reste discutable :

… la blessure de Pierre-Emerick Aubameyang, qui se plaint de problèmes musculaires : « Sa participation n’est pas encore certaine. Il est en thérapie durant les entraînements, nous avons toute la journée de mercredi et nous verrons comment ça se passe et s’il peut jouer. Nous devons soit le remplacer, soit le changer tactiquement – je ne changerais pas grand-chose systématiquement – je vois beaucoup de possibilités. Il y a beaucoup d’options avec la qualité de l’équipe, mais il n’y a pas de projet défensif. »

… ses attentes pour ce dernier match de l’année face au Bayern Munich : « C’est un vrai point fort. J’ai eu une année très émouvante, excitante, étrange et unique derrière moi. Si vous aviez écris ceci auparavant, l’histoire n’aurait cru personne. A la fin, un match de Pokal avec Dortmund face au Bayern, qui a tout dominé – même avec l’idée que ce sera une tâche difficile, mais nous allons également saisir nos opportunités. C’est aussi un moment fort pour moi. »

… sur les derniers matchs de Pokal réussis à Munich : « Bien sûr que vous avez cela en tête et nous en avons parlé. Mais il est également clair que vous pouvez vous faire une idée des choses dans le passé, mais cela n’a aucune influence sur le match de mercredi. En général, je trouve plus efficace de gérer les choses qui ne vont pas si bien et ensuite vous pouvez faire les efforts. Si quelque chose fonctionne bien, cela vous donne un sentiment de sécurité, et la sécurité peut être rapide. La sérénité et l’arrogance ne sont pas appropriées à tout. »

… sur les faiblesses du Bayern : « Le Bayern et les faiblesses, cela correspond à deux mot qui ne vont pas ensemble. C’est une équipe qui a subi beaucoup de turbulence avant l’arrivée de Jupp Heynckes. Le Bayern a joué la plupart du temps des matchs de manières positives, même si ils ne sont plus si confiants. Un match à domicile en Pokal juste avant Noël, rendra le Bayern encore plus fort. Mais je pense aussi que nous sommes en course. Il n’y a pas beaucoup de choses que vous ne connaissez pas sur le Bayern, mais il y a encore des choses difficiles à défendre. Ce qui peut avoir quelque chose à voir avec la qualité (rires). »

… sur le mercato hivernal : « Nous n’en avons pas encore parlé, nous en parlerons avant que je parte à Vienne et je pense avoir une grande équipe à ma disposition. Je n’ai rien à dire sur le fait d’avoir besoin de quelque chose, mais les choses qui améliorent la qualité auront toujours un point de vue positif sur le club. Alors nous en discuterons. »

… sur le chemin vers Berlin et la compétition européenne : « C’est plus que dans mon esprit. Il n’y a plus que quelques matchs, mais à un moment donné, vous allez rencontrer une concurrence forte. Ce qui est relativement tôt pour notre cas face au Bayern Munich. Il n’y a personne des deux côtes qui parlent d’un souhait. Mais si vous voulez gagner le trophée, il y a de fortes chances que vous rencontriez le Bayern a un moment donné. »

… les ambitions de titres avec le BVB : « Logiquement, on spécule plus avec une équipe comme le BVB qu’avec le 1. FC Köln. Tout le monde peut se classer et évaluer. Pour le Borussia Dortmund, obtenir un titre serait une belle histoire pour un entraîneur Autrichien. Bien sûr, ce sont des choses dont vous rêvez, mais superficiellement, il s’agit de développer l’équipe. »

… le procès contre le terroriste qui débute jeudi : « Je ne pensais pas que c’était un gros problème pour le vestiaire et sur le terrain de football. Alors peut-être que certains d’entre eux sont impliqués, mais je n’ai rien entendu à ce sujet. »

Source : RN

Auteur : Maxime