Les notes : Bayern 2-1 Dortmund !

Les tops :

Roman Bürki (7.5/10) : Il a été resplendissant dans le premier quart d’heure où il a réalisé quelques parades miraculeuses. Par la suite, l’ambiance s’est calmé dans sa surface, mais il a répondu par deux ou trois autres exploits en cours de match.

Shinji Kagawa (7/10) : Il a été l’une des raisons principales du réveil du BVB. Quand il est inspiré, tout est plus clair. Passeur décisif.

Mahmoud Dahoud (7/10) : Son entrée en jeu a apporté de la fluidité et de la créativité au milieu. Il a joué un rôle de relayeur précieux qui a porté ses fruits dans les attaques.

Les flops :

Jeremy Toljan (2/10) : Dans chaque attaque combiné de Ribery et Alaba, il a vu trouble. Extraordinairement faible dans les duels.

Marc Bartra (2/10) : Sorti à la demi-heure de jeu, l’espagnol n’a joué aucun rôle et a ouvert trop de failles dans la défense.

Raphael Guerreiro (2/10) : Le portugais est peut être l’un des plus gros flops de l’année 2017. En lui souhaitant le meilleur l’an prochain.

L’effectif :

Sokratis (4/10) : Il avait pour rôle de cadenasser Lewandowski, mais il y a eu quelques fuites.

Ömer Toprak (3/10) : Il a montré des lacunes en vitesse ahurissantes. Trop souvent passif sur les actions.

Marcel Schmelzer (5.5/10) : Il a plutôt bien tenu son côté et a muselé Müller jusqu’à son but. Un apport offensif précieux.

Julian Weigl (3/10) : Comme d’habitude, la sentinelle a été dépassée. Trop seul, trop fragile, trop lent, trop gentil.

Christian Pulisic (6/10) : Il a tenté de faire parler sa technique, et ça a marché quelques fois. Il a fait son match, mais s’est souvent retrouvé en manque de soutien.

Andriy Yarmolenko (4.5/10) : Toujours une certaine lenteur dans ses prises de décisions qui handicape l’équipe. Il pourrait faire tellement mieux qu’en c’en est frustrant.

André Schürrle (4.5/10) : Malgré une entrée assez effacée, il a beaucoup proposé et s’est beaucoup donné, comme toujours.

Auteur : Maxime