A 13 ans, Yarmolenko rejoint pour la première fois le centre de formation du Dynamo Kiev. Il était considéré comme le successeur de son idole Andrij Schewtschenko, qui a également débuté sa carrière au Dynamo. Mais après seulement une année dans la capitale Ukrainienne, il décide de rentrer chez ses parents. Seulement, 4 ans plus tard, il fait son retour dans le club. Et cette fois-ci il y reste afin d’y marquer son histoire et remporter le maximum de trophées avec Kiev. Il devient champion d’Ukraine en 2009, 2015 et 2016 et vainqueur de la Coupe en 2014 et 2015. Il reçoit également personnellement 3 fois le prix du meilleur footballeur de l’année Ukrainien. L’attaquant se déplace toujours de façon intelligente, entrant dans les espaces au bon moment. Il est un joueur à fort caractère avec la tête sur les épaules. Depuis 2010, il a marqué plus de 10 buts et 5 passes décisives par saison. 339 matchs et 137 buts pour le Dynamo Kiev, les chiffres parlent en faveurs de Yarmolenko. L’international Ukrainien est simpliste, fidèle, une menace constante pour ses adversaires et une pâte gauche fabuleuse. Ce nouveau numéro 9 du Borussia Dortmund a tout pour montrer qu’il est un grand attaquant en Bundesliga, son premier championnat étranger de sa carrière.

Palmarès :

  • Premier-Liha : 2009, 2015 et 2016
  • Supercup Ukraine : 2009 et 2011
  • Coupe Ukraine : 2014 et 2015
  • Champion d’Europe des U19 avec l’Ukraine en 2009
  • Meilleur joueur d’Ukraine en 2011