Un pure sang jaune et noir. Marco Reus est né à Dortmund, a grandi à Dortmund, a joué pour le Post et Telekom SV Dortmund afin de devenir la progéniture du BVB. En 2006, quand il atteint la finale du championnat d’Allemagne avec les U17, le jeune homme de 16 ans compte beaucoup pour l’équipe mais il n’est pas un titulaire indiscutable. Il décide par la suite de faire un petit détour au Rot-Weiß Ahlen, le joueur offensif apparaît dans l’équipe junior avant de faire ses premier pas en 2007/2008 avec l’équipe première. A ce moment là, il devient un joueur régulier et l’un des meilleurs. A l’été 2009, le „Rakete Reus“ est transféré au Borussia Mönchengladbach où il y voit une meilleure perspective pour se développer de façon permanente. Son choix est judicieux car il termine meilleur footballeur de l’année 2012. Avec beaucoup de talent, le directeur sportif Michael Zorc le ramène au BVB en utilisant les racines profondes de Marco Reus avec Dortmund. Durant cette période de transfert, de nombreux clubs Européens sont intéressés par le joueur mais l’envie du technicien est trop forte pour de nouveau porter la tunique noire et jaune. Certains observateurs ont attaché à l’étiquette de Marco Reus, un joueur assujetti aux blessures. Durant ses deux première saisons, il a joué 91 des 98 matchs possibles. Sa série de blessures a commencé un certain 7 Juin 2014. Lors du match amical face à l’Arménie, Reus subi une déchirure partielle de la syndesmose antérieure et une déchirure osseuse au talon. En conséquence, il loupe la Coupe du Monde et le statut au passage de champion du monde. Après une pause de 3 mois, nouvelle blessure. Cette fois-ci dans le match amical face à l’Ecosse puis ensuite contre Paderborn avec une rupture du ligament externe. En 2017, il dispute sa 5é finale d’affilée avec le Borussia Dortmund en DFB Pokal. Après de nombreux échecs, la dernière est la bonne avec son premier titre avec son club de cœur. Malheureusement, la fête n’est pas si belle car il dû abandonner ses coéquipiers durant la rencontre en raison du douleur à l’intérieur du genou. Verdict ? Rupture des ligaments croisés. Son retour n’est prévu que pour le printemps 2018 mais comme le dit le joueur lui même : « Je n’ai pas besoin de beaucoup de titres pour être heureux ! ». Il reviendra encore plus fort et ajoutera à ses 126 matchs jusqu’à présent plus de 56 buts et 42 passes décisives.

Palmarès :

  • DFB Pokal : 2017
  • Regionnaliga Nord : 2008
  • Supercup Allemagne : 2013 et 2014
  • Finaliste de la Champions League en 2013
  • Elu footballeur Allemand de l’année 2012
  • Meilleur joueur et passeur de la Bundesliga en 2014