« Mo » était juste un bébé, âgé seulement de 9 mois, ses parents ont fui Amûde, une ville près de la frontière syro-turque, afin d’échapper aux représailles du régime d’Assad. Sa famille était originaire de Rhénanie. Et le petit « Mo » est devenu footballeur grâce à la rue. Sur le tarmac, il a appris à s’affirmer avec des moyens ludiques même contre des personnes plus âgées et plus forts que lui. La dure école en valait la peine et cela allait payer. A l’âge de 14 ans, il joue avec le SC Germania Reusrath puis le Fortuna Düsseldorf. Il part au Gladbach Youth Board afin de devenir un jour joueur professionnel. Son rêve est devenu réalité mais pas de suite, pas à pas. Bien que Lucien Favre, entraîneur des Poulains à ce moment là, s’extasiait sur les possibilités illimitées du milieu de terrain. Sa montée en puissance fut arrêté par une blessure causée par Christoph Kramer, l’un de ses coéquipiers. Mais Mahmoud Dahoud n’a rien lâché et fut finalement récompensé. Il réalisé ses débuts face au Borussia Dortmund et s’en suit 6 mois plus tard de son premier but en Bundesliga face au FC Augsburg. Ce 23 Septembre 2015 restera un moment gravé dans sa mémoire. Il y avait quelques centaines de réfugiés Syriens dans le stade que le club avait invité. « Mo » est le premier joueur de Bundesliga originaire de Syrie.

Palmarès :
– Vainqueur de l’Euro espoirs en 2017 avec l’Allemagne